Aller au contenu principal
Menu
OUPS! Vous n'avez pas pu être géolocalisé!
Questions / Réponses

Besoin de plus de précisions ?
Vous n'êtes pas le seul à vous poser des questions, ou avoir des incompréhensions, et c'est bien normal !
N’hésitez pas à nous contacter ici, mais avant, jetez un œil aux questions déjà posées :

CÔTÉ FOURCHE

Que faites-vous question, bien-être animal dans vos élevages de porcs sans antibiotique ?

Le bien-être animal, pour nous c'est très important !

 

Tout d’abord, qu’entend-on par Bien-Etre animal ?

La définition qui nous semble la plus appropriée est celle du Farm Animal Welfare Council (FAWC 1993), qui définit les 5 libertés en faveur du bien-être animal :

  1. Ne pas souffrir de la faim ou de la soif : cela se traduit par avoir un accès à de l'eau fraîche en permanence et à une nourriture adéquate pour assurer la bonne santé et la vigueur des animaux.

  2. Ne pas souffrir d’inconfort : l’environnement doit être approprié comportant des abris et une aire de repos confortable.

  3. Ne pas souffrir de douleurs, de blessures ou de maladies : l’éleveur doit être attentif en prévention et réactif pour faire un diagnostic rapide et traitement en cas de problème.

  4. Pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l’espèce : l’espace doit être suffisant, l’environnement doit être approprié aux besoins des animaux, et des contacts avec d’autres congénères doivent exister.

  5. Ne pas éprouver de peur ou de détresse : les conditions d'élevage et les pratiques ne doivent en aucun cas induire de souffrances psychologiques.

 

Ces libertés sont fondamentales et constituent la base du bien-être animal. Mais dans nos élevages, on s’engage à aller encore plus loin, et nous en sommes fiers :

  • On ne casse pas les bonbons ! Nos cochons ne sont pas castrés et c’est unique en France à cette échelle ! C’est une manière pour nous de respecter leur intégrité physique et cela contribue à réduire leur stress et à être naturellement plus résistants aux maladies. En effet, la castration des cochons contribue à les fragiliser, cela représente donc un risque supplémentaire d’attraper une maladie et d’avoir potentiellement recours aux antibiotiques. Cette initiative a été saluée par plusieurs associations.

  • On agit tout en douceur au quotidien… Nos éleveurs adoptent des gestes doux à chaque visite dans les bâtiments et établissent une relation avec leurs animaux en posant la main doucement sur leur dos, cela permet de réduire les pathologies liées au stress. Un animal qui a créé une relation de confiance avec son éleveur est un animal qui vient en contact très facilement lorsque l’éleveur se présente dans l’enclos.

  • … et particulièrement avant l’abattage ! On sait également que le transport est une source de stress importante chez l’animal, c’est pourquoi nos abattoirs sont basés à proximité des élevages, dans le grand-ouest, pour limiter le temps passé sur la route. Nos chauffeurs sont d’ailleurs formés pour adopter une conduite douce et ne pas stresser les cochons durant cette étape. Une fois arrivés, les cochons disposent d’un temps de repos après le transport. Ils sont regroupés dans une porcherie spécifique avec de l’eau à disposition pour permettre un retour au calme. Nous brumisons également de l’eau dans l’air afin qu’ils se rafraîchissent le mieux possible. Enfin, juste avant l’abattage, les animaux sont anesthésiés afin de limiter leur stress et leur douleur.

  • On maîtrise les bâtiments pour + de confort. Pour que nos cochons ne s’enrhument pas, nous régulons la température des bâtiments toute l’année, en fonction des stades physiologiques de l’animal. Nous apportons une attention particulière à la ventilation, finement ajustée.

  • On s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue. Tous nos élevages sont visités par des techniciens de la coopérative toutes les 6 semaines afin de les réévaluer sur une centaine de points de contrôle liés au bien-être animal (gestion des bâtiments, propreté, aspect corporel des animaux, comportement des animaux, maternité…). Voir le détail ici. L’objectif étant de les aider à toujours s’améliorer.

 

Nos cochons sont-ils élevés en plein air ?

Certains de nos élevages sont en plein air, mais cela représente une minorité car les risques de contamination extérieurs via la faune sauvage, les rongeurs, les insectes sont bien plus élevés, et il est difficile de mener à bien un élevage sans antibiotique. La majorité de nos élevages sont donc en bâtiment, dont les sols sont ajourés (caillebotis). De plus, les cochons sont des animaux qui aiment la propreté et les élevages sur caillebotis permettent de conserver leur espace de vie toujours propre et sec.